Décortiquer notre cuisse – Poulet de grain, poulet ‘nourri aux grains’ et poulet biologique

Oui, ce soir, tu as le goût. Tu vas aller à l’épicerie, faire quelques courses, revenir et te concocter une bonne cuisse de poulet cacciatore, que tu accompagneras d’haricots et pommes de terre rissolés. Ce soir, tu es motivé. Arrivé à l’épicerie, tu te diriges vers volailles, toutes roses et bien emballées. Tu prends un paquet et regarde d’un peu plus près ta future cuisse, en sentant une soudaine humidité sur tes doigts plaqués sur l’emballage. Tu le reposes brusquement. Salmonelle, restes chez toi! Laquelle choisir? Naïvement, tu optes pour une cuisse, ‘nourrie aux grains’, fier de ton choix ‘biologique’. Or, ta cuisse de poulet prochainement cacciatore n’a pas été nourrie QUE de grains, et n’est certainement PAS biologique.

Avant tout, il est important de savoir que les expressions ‘nourri aux grains’ et ‘poulet de grain’ ne veulent strictement rien dire, elles sont synonymes du poulet ‘ordinaire’ sans appelation spécifique. L’un comme l’autre peuvent contenir diverses quantités de farine animale et d’hormones de croissance. Certains commerçants, à tort, utiliseront cette expression pour gonfler leur prix et rendre plus attrayant leurs produits. Ce que l’on appelle « poulet de grain » n’est régi par aucune norme au Canada, le modèle standard proposé par le gouvernement en 1993 n’ayant jamais été adopté officiellement. Par conséquent, le poulet portant la mention « de grain » pourra avoir été nourri, exactement comme le poulet ordinaire, d’une moulée comprenant de 10 % à 20 % de farines ou graisses animales.

L’appelation reconnue par le ministère de l’agriculture est plutôt ‘poulet végétal’, que certains appelleront le poulet ‘végétarien’, qui se doit de respecter des critères précis: AUCUNE présence de farine animale (la farine animale a été déclarée comme une cause de la crise de la vache folle dans les années 90 en Europe, et peut être très nocive lorsqu’elle découle d’animaux malades), AUCUNE présence d’hormones de croissance, et entièrement nourri aux grains. Sur l’étiquette, il pourra être nommé ainsi :’poulet nourri aux grains Et sans produits animaux’ ou ‘sans farine animale’, ou ‘sans graisse animale’.
Aucune spécification donc quant aux types de semences des grains, les conditions d’élevage des animaux, de la qualité de l’eau bu par l’élevage ou encore de présence de pesticides ou autres produits chimiques.

Par ailleurs, un poulet végétal n’est pas nécéssairement biologique. Le bio fait référence, en partie, à l’environnement dans lequel l’animal se développe . Environnement qui se doit d’être à 100% naturel; sans pesticide aucun que ce soit dans l’herbe, le foin ou les grains, sans aucun engrais chimiques, organismes génétiquement modifiés (OGM), ou antibiotique. L’éleveur s’engage’ en élevant’biologiquement’ ses animaux, de mettre à disposition un accès vers l’extérieur, des perchoirs, un espace suffisant pour une croissance équilibrée et un éclairage adéquat’ d’où découle en partie des frais et du travail supplémentaires pour l’éleveur. Le poulet bio aura été nourri de grains exclusivement biologiques et végétaux (aucune présence de farine animale, bien sur) et d’eau pure. Les grains constituant l’alimentation de poulet sont certifiés, contrairement au poulet de grain régulier, de semences biologiques et non traités par la suite. Aucune présence donc d’engrais chimiques, d’OGM ou de pesticides.

Les principaux éléments à retenir seraient les suivants:
-L’allégation « nourri aux grains » et « biologique » ne sont pas synonymes.
-Les appelations ‘nourri aux grains’ et ‘nourri aux grains végétaux’ sont considérées comme étant synonymes et demandent une précision supplémentaire sur l’étiquette pour garantir une absence totale de produits ou sous-produits animaliers, dont la farine animale.
-L’appellation « biologique » répond à des normes précises, entre autres l’utilisation de grains certifiés biologiques et l’interdiction d’utiliser des antibiotiques, ainsi qu’un environnement de qualité pour l’élevage en question.
-Sur l’étiquette du produit biologique, le consommateur doit rechercher les termes: Biologique, Écologique, Organique, Biodynamique. Cependant, seul le produit qui comprend de 95 % à 100 % d’ingrédients biologiques peut porter la mention « biologique » sur l’étiquette principale et apposer le logo Canada Biologique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s