Carnet d’adresses rosemontois : cinq incontournables du quartier

Certes, le marché Jean-Talon est de loin l’une des meilleures options pour faire une jolie épicerie au soleil, avec un choix coloré et une fraîcheur pratiquement imbattable. Cependant, certains commerces offrent l’équivalent et méritent également un détour! Voici un micro carnet d’adresses dans les environs de Rosemont – Petite-Patrie: cinq commerces (parmi plusieurs) qui se distinguent de leurs concurrents.  À visiter et faites-vous plaisir, vos barbecues déborderont de saveur et d’originalité!

1. Coup de coeur #1: Aux Deux Gaulois, 3180 rue Masson
Un commerce, trois spécialités: viande, fromages et bières de microbrasserie. Épicuriens, épicuriennes, avez-vous une suggestion pour un meilleur trio? Cet endroit est tout simplement génial, accueillant et propre. Les comptoirs sont appétissants, variés et bien disposés. Le personnel est qualifié et sourit de toutes ses dents en vous proposant des dégustations propices au laisser-aller. Beaucoup de produits québécois et également, une vaste sélection de charcuterie, saucissons et terrines vous mettront l’eau à la bouche.

image

2. Boucherie Le Marchand du Bourg, 1661 Beaubien Est
Marc Bourg, ce passionné diplômé de l’Institut national des viandes, tient cette boucherie depuis quelques années et ravit sa clientèle car son commerce se distingue à de nombreux niveaux de ces compétiteurs. Le Marchand de Bourg pourrait se qualifier de véritable ‘boucherie à l’ancienne’. Ici, aucun morceau de viande de ne sera coupé à l’avance et il n’y a pas de comptoir libre-service. Votre pièce sera personnellement tranchée selon vos goûts avec des conseils judicieux, une qualité supérieure garantie et une absence d’intermédiaire entre le boucher et ce que vous dégusterez. La spécialité qui fait la renommée de ce marchand d’exception: la côte de boeuf vieillie de 40,120, 180 et 365 jours à sec. Plus la durée du vieillissement à sec sera grande, plus saveur et tendreté seront au rendez-vous! Amateurs, vous serez comblés!

image
Le site Internet: http://www.marchanddubourg.com

3. Fou des Îles, Épicerie fine et Poissonnerie, 1253, rue Beaubien Est.
Moules au hareng fumé, viande de phoque sous forme de merguez, terrine ou rillette, buccins… Vous voulez varier votre menu de la mer avec quelque chose qui change de l’ordinaire? Rendez-vous chez ces Fous des Îles qui, depuis leur ouverture en 2012, sont venus combler un vide important en 2012 sur la rue Beaubien en matière de poissonnerie.
Stéphane Vigneau et Didier Dumont, deux ‘gentleman poissonniers’ des Îles-de-la-Madeleine, comme leur carte d’affaire l’indique, vous guideront avec charme et une passion sans borne du métier, selon les préférences maritimes de votre fin palais. Fraîcheur, variété et coquetterie: trois mots qui résument bien l’esprit de cette adresse rappelant légèrement la poissonnerie Falero sur Avenue de Parc, mais en beaucoup plus joli.

Photo gracieuseté de La Presse: www.lapresse.ca
Photo gracieuseté de La Presse: http://www.lapresse.ca

4. Fromages de Choix, 2101 Beaubien Est
Fromages de Choix se distingue pour deux raisons: ses bas prix et ses variétés impressionnantes de produits. Tenue par la sympathique famille d’Alain et Anik, cette boulangerie, peu importe l’heure à laquelle vous irez, vous accueillera avec une bonne humeur omniprésente. Les deux propriétaires proposent une énorme variété de fromages (plus de 250!) et beaucoup de produits du Québec, sans compter un ‘coin péché’, comme ils s’amusent à le nommer, cette section débordant de petits pots savoureux qui agrémentent les tartinades et bouchées ‘cocktail’. À essayer également, un de leurs sandwichs aux ingrédients qui sortent de l’ordinaire pour un prix des plus raisonnables. Ici, le ‘jambon-fromage’ n’est pas une option!

image

5. De Froment et de Sève, 2355 Beaubien Est
La populaire boulangerie à deux pas du parc Molson, avec sa petite terrasse fleurie longeant la rue Beaubien, est certainement l’un des endroits les plus jolis du quartier pour siroter un café latté. Avec sa large variété de pains et de pâtisseries confectionnés sur place, son comptoir à charcuterie et fromagerie et son éventail de croissants sous toutes les formes inimaginables, De Froment et de Sève possède la formule gagnante. Conséquemment au succès des dernières années, les propriétaires ont par ailleurs élargi la superficie de leur commerce pour mieux y accueillir leurs clients réguliers. Les prix sont parfois gonflés mais néanmoins, la boulangerie domine les environs en matière de cachet, de location et de fraîcheur.

De Froment et de Sève on Urbanspoon
image

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Une Nouare dit :

    miam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s